Savez-vous comment réaliser une poche latérale d’une veste?

Article also available in Italian and in English

 

Après plus d’un mois de travail intense, je suis capable de vous expliquer comment réaliser une poche latérale de costume.

Avant de vous montrer les étapes de la réalisation, j’aimerais préciser que cette méthode m’a été enseignée par Maître André Guillerme Guilson, tailleur expérimenté en activité depuis plus de trente ans et Président de la Fédération Nationale et de la Chambre Syndicale des Tailleurs de France. J’en profites également pour le remercier de me transmettre son savoir.

Cette méthode apprise à L’AFT, fait partie du répertoire historique de l’art traditionnel des tailleurs français. Les tailleurs Italiens et Anglais auront, sans nul doute, des remarques sur ce processus, les évolutions et les nuances de chaque opération peuvent être différentes et être réalisées de plusieurs façons selon l’école ou selon chaque tailleur.

C’est ce qui me plaît dans ce milieu, c’est de savoir que deux tailleurs aussi expérimentés qu’ils soient, ne réaliseront jamais un costume de la même manière, tout comme deux peintres ne peindront pas une toile identique ; C’est ce qui rend unique chaque vêtement sur mesure.

Avec cet article , j’espère simplement vous donner une petite idée de l’étendu du savoir-faire sartorial d’un tailleur qui travaille complétement à la main (sans tenir compte de deux étapes de machines à coudre, qui sont obligatoires pour maintenir une structure solide). Il n’est pas du tout suffisant pour vous apprendre à créer une poche latérale.

Passons maintenant à la réalisation de la poche latérale. Croyez-moi, il m’a fallu recommencer de nombreuses fois pour être en mesure de les rendre vraiment belles.

IMG_2239.jpg

Comme vous pouvez le voir sur la première photo, vous aurez besoin de plusieurs éléments pour fabriquer la poche. Sur la gauche, vous pouvez voir trois pièces de percaline, qui contribueront à créer le sac de la poche. Au centre de la photo, vous pouvez distinguer deux morceaux de tissu à rayures. Le plus grand simulera la partie avant de la veste et le plus petit sera utilisé pour construire le rabat. Sur le côté droit en haut, vous verrez deux morceaux de tissu ayant presque les mêmes dimensions, une bande thermocollante (en bas à gauche) et une bande de renfort (en bas à droite). Ils serviront à créer le passepoil de la poche.

La première étape consiste à dessiner la forme du rabat sur la partie avant (de la veste) et sur le rabat comme vous pouvez le voir dans la photo ci-dessous (15,5cm de côté supérieur, côté inférieur 16cm, 5,5cm hauteur). Une fois le dessin terminé, il faut repasser l’arrière du tissu du rabat avec la bande thermocollante.

IMG_2240.jpg

Vous devez ensuite coudre plusieurs points de bâti afin d’avoir exactement la même forme sur les deux côtés du tissu. Avant de continuer vous devez couper la doublure en biais pour permettre à la doublure d’obtenir la forme du rabat.

IMG_2241.jpg
Le devant du rabat. Vous pouvez aussi voire, sur les deux cotés, la bande thermocollante sur collée dur le dos.
Capture d’écran 2016-10-24 à 19.55.09.png
Les deux sens de coupe du tissu, selon ce que vous choisissez vous obtiendrez un risultat different.

Une fois la doublure coupée, il faut la poser sur le devant du rabat; tracez un rectangle au milieu du dos du rabat en laissant 4cm de chaque côté  et 3cm du bas (la distance doit être considéré à partir de la forme du rabat bâtie précédemment).

IMG_2361.jpg

Ensuite, il faudra coudre un autre point de bâti en biais sur le bord de la forme du rabat afin de rendre la doublure plus courte que le tissu. C’est une opération très difficile, vous saurez que vous aurez réussi si vous voyez deux regonflements sur les côtés du rectangle (voir photo).

IMG_2245.jpg
Vous pouvez voir les deux regonflements obtenus grâce aux points de bâti en biais cousus sur le bord.

IMG_2244.jpg

À ce stade, vous aurez besoin d’une machine pour coudre les points qui serviront de structure pour le rabat. Il s’agit d’une étape fondamentale, un petit écart de 0,5mm suffira à altérer le résultat final et il faudra recommencer (la vie est dure pour les tailleurs). Une fois que vous êtes sûrs que tous les points cousus à la machine sont absolument droits, vous pouvez couper tout l’excès de doublure et laisser seulement 0,4cm puis retourner le rabat (voir photo).

IMG_2247.jpg
Tout le tissu excessif doit être coupé en laissant un léger bord de 4mm.

IMG_2248.jpg

IMG_2249.jpg

Vous pouvez déjà avoir une idée de ce qui va devenir votre rabat, même si la forme finale doit encore être créée. Pour ce faire, vous devrez réaliser deux longues opérations compliquées.
Tout d’abord vous devez coudre un point de bâti en oblique (car il tient mieux le tissu) et immédiatement après, coudre unpoint arrière invisible au bord du rabat. Cette dernière étape permettra au rabat d’acquérir sa forme finale, c’est le moment où vous pouvez vraiment savoir si vous avez fait un bon travail ou non.

IMG_2250.JPG

IMG_2251.JPG

Il n’en faut pas beaucoup pour obtenir un rabat avec qui n’est pas net (comme dans l’exemple suivant).

Capture d’écran 2016-10-24 à 19.41.22.png
La ligne en bas n’est absolument pas droite!

Capture d’écran 2016-10-24 à 19.41.59.png

A ce point, nous pouvons prendre le deux dernières pièces de tissu et les mettre bord à bord sur le côté supérieur du dessin fait sur la partie avant de la veste. Une fois que vous êtes sûrs que les deux morceaux de tissu sont presque tangents, tracez un rectangle haut de 8 mm en laissant l’espace vide exactement au milieu du rectangle (comme vous pouvez le voir sur la photo).

De cette façon vous tracez vos lignes guides pour votre prochaine étape à la machine à coudre. Cette étape est très délicate, car il faut faire des points de renforts à chaque extrémité (sur la photo, vous pouvez voir que trois points finales sont plus épais) et bien entendu coudre droit.

IMG_2260.jpg

IMG_2258.jpg

IMG_2259.jpg

Le moment de créer les passepoils de la poche est venu, mais d’abord vous devez créer l’ouverture de la poche. Comme vous pouvez le voir sur la photo, vous avez besoin de couper exactement dans l’espace qui est juste entre les deux morceaux de tissu cousu; de cette façon vous allez créer l’ouverture de la poche.. Attention ! Vous devez couper le tissu à environ 1cm de chaque extrémité afin de façonner deux petits triangles (vous comprendrez pourquoi par la suite).

IMG_2265.jpg

La première fois que j’ai réalisé ce genre de poche, je me suis dit: «Que fais-je maintenant? Cela ne ressemble pas du tout aux belles poches que je peux voir habituellement sur un costume”. J’étais sans mots quand le Maître m’a montré comment « ouvrir les passepoils ».

Il faut travailler sur le dos du tissu et repasser les deux petits triangles précédemment coupés (astuce tailleur : Utilisez une patte sèche pour rendre le tissu humide, cela permettra de garder la forme souhaitée après repassage.).

IMG_2266.jpg

Vous continuez par étapes avec les deux passepoils comme vous pouvez le voir sur les photos.

IMG_2283.JPG

IMG_2269.jpg

IMG_2271.jpg

IMG_2273.jpg

Sur la dernière photo, vous pouvez voir comment les passepoils apparaissent une fois que toutes les étapes de repassage sont terminées et que tous les tissus en excès sont cachés. Vous pouvez observer que les deux extrémités latérales sont bien droites et belles à voir. Cela grâce aux deux triangles réalisés précédemment.

Ce petit geste, qui de prime à bord m’avait semblé inutile, a finalement un impact très important sur le résultat final.

Pour figer et terminer les passepoils il faut coudre un point arrière invisible dans l’espace minuscule que vous avez cousu avec la machine à coudre (comme vous pouvez le voir dans la photo); il est important de coudre ce point de façon à créer des passepoils d‘exactement 4mm.

IMG_2275.jpg

IMG_2274.jpg

Une fois cette opération terminée, il ne vous reste qu’à repasser les passepoils pour figer la forme désirée, y compris le rabat avec.

IMG_2276.jpg

IMG_2277.jpg

Dans l’image ci-dessus vous voyez le résultat final, une poche latérale presque achevée, il reste à ajouter le sac de poche, dont je vous parlerai dans un prochain article.

Un tailleur expérimenté ne prend pas moins de 80 heures pour réaliser un costume deux pièces, une poche latérale nécessite au moins une heure de travail. Il n’y a que la pratique qui vous permettra d’acquérir la méticulosité, la précision et la rigueur que ce métier exige.

Pour ma parte j’ai dejà fait des énormes progrés, imaginez que mes premières trois poches m’ont pris trois journée entieres pour obtenir un resultat decevant. Aujourd’hui j’arrive à realiser une poche correcte en 3 heure et demi (j’ai encore du travail pour en faire en une heure!).

Bespoking you soon, 

Giuseppe

2 thoughts on “Savez-vous comment réaliser une poche latérale d’une veste?

  1. Pingback: Do you know how to realise a suit side pocket? – Giu's Bespoke Journal

  2. Pingback: Come si realizzano le tasche laterali di una giacca? – Giu's Bespoke Journal

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s